Pourquoi consulter un chiropracteur ?

Le corps est un tout et il faut le penser comme tel.

De nombreuses raisons peuvent vous amener à consulter un chiropracteur. C’est d’abord pour soulager une douleur physique, qu’elle soit articulaire, musculaire ou nerveuse. Les meilleurs exemples de prises en charges seront les sciatiques, cruralgies,lombalgies, névralgies cervico brachiales, torticolis et certaines céphalées (maux de tête).

La chiropractie agit en travaillant localement ou à distance. Elle se concentre d’abord sur la colonne vertébrale et le système nerveux, mais elle englobe le corps dans son ensemble. Il est donc tout à fait possible d’agir sur les tendinites (supra épineux, epicondilyte, epitrochleite, etc.) ou encore certains vertiges cervicogéniques. Le but sera toujours de chercher ce qui bouge ou ne bouge pas, quelles sont les compensations et de chercher les priorités sur lesquelles s’atteler.

À travers cette approche anatomique, le but est de réguler le système nerveux et d’harmoniser le corps. Il y aura parfois ou souvent des réactions sur le reste de l’organisme. Par exemple, cette douleur dans le dos qui vous mine depuis des mois ou des années, si l’on réussit à la soulager, cela pourra peut-être avoir un impact sur votre moral. Une amélioration de votre posture pourra possiblement permettre une meilleure faculté d’attention ou encore un meilleur fonctionnement organique.

Qu’est ce que la chiropractie ?

La chiropractie est une profession de la santé reconnue en France depuis janvier 2011 et qui a été fondée en 1985 aux Etats-Unis par BJ PALMER. Troisième profession de santé au monde selon l’OMS (derrière les médecins et les dentistes), elle est composée de plus de 100 000 praticiens présents principalement aux Etats-Unis. En France, seul un millier de chiropracteurs exercent.

Les tensions peuvent être considérées comme de l’énergie mal repartie.

C’est une approche thérapeutique manuelle qui a pour but de prévenir et remédier aux déséquilibres et troubles corporels à travers l’appareil locomoteur et principalement la colonne vertébrale. Il s’agit d’une vision holistique non médicamenteuse qui cherche à regarder le corps humain dans son ensemble. Elle observe, analyse les signes et symptômes que le corps exprime, cherche à faire le lien entre les douleurs formulées, l’historique du patient et le ressenti palpatoire du praticien.

Historiquement et philosophiquement dans la profession, la colonne vertébrale est là où se porte d’abord notre regard. Elle sert de pilier ostéo-articulaire à l’organisme et protège notre système nerveux. Elle est aussi le lieu de multiples carrefours neuro-musculo-articulaires pouvant parfois être hypo ou hyper mobiles et pouvant créer un déséquilibre systémique, qui lui-même pourra avoir des conséquences. Dans le lexique chiropratique, ces déséquilibres sont parfois appelés subluxations.

Le principal outil du chiropracteur est l’ajustement. C’est une manipulation maitrisée, rapide et sans douleur du corps du patient par le praticien, principalement au niveau de la colonne vertébrale. Elle vise à libérer une articulation d’une hypo mobilité et à induire une réaction au niveau du système neurologique.

Lombalgies et douleurs lombaires

Libérer les tensions au niveau local et réaligner le corps du pied à la tête pour impacter le centre en le retonifiant.

Cervicalgie et douleurs cervicales

Redonner un équilibre et une mobilité au cou

Douleurs du dos

Redonner un équilibre et une mobilité au dos

Tendinite du supra épineux ou coiffe des rotateurs

Libérer les tensions au niveau local et réaligner le corps des pieds à la tête pour faire en sorte que cela ne revienne pas